Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Un premier bilan positif pour l’acte II

Publié le 30/06/2006 • Par Delphine Gerbeau • dans : A la une, France

Rapporteur du projet de loi Responsabilités locales en 2004, le député UMP Alain Gest vient d’en rendre un premier bilan d’application plutôt positif, tant au niveau financier qu’organisationnel.
Le rapport relève ainsi que la commission consultative sur l’évaluation des charges a constaté depuis mars 2005 l’effectivité de la compensation à l’euro près des charges nouvellement transférées par la loi du 13 août 2004.
En ce qui concerne l’une des principales controverses – le transfert de 90 000 agents TOS de l’Etat aux départements et régions, et 30 000 agents des services de l’Equipement aux départements, le rapport note des divergences d’estimations sur les effectifs à transférer, et sur le calcul de la compensation financière des emplois vacants.
Les expérimentations proposées – financement des équipements sanitaires, lutte contre l’insalubrité dans l’habitat, protection judiciaire de la jeunesse… ont pour le moment rencontré peu de succès, hormis l’élaboration des schémas régionaux de développement économique, mis en oeuvre dans la plupart des régions.
Point noir de la réforme, l’action sanitaire sociale : les transferts, extensions et créations de compétences en matière d’action sociale figurant dans d’autres lois n’ont pas contribué à la clarification des compétences entre Etat et collectivités, et posent des problèmes financiers.

Lire aussi la Gazette du 3 juillet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un premier bilan positif pour l’acte II

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement