logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/17577/bretagne-un-teknival-bon-enfant-malgre-les-craintes-des-riverains/

CULTURE
Bretagne – Un teknival bon enfant, malgré les craintes des riverains
La Rédaction | Régions | Publié le 03/07/2006

Quelque 40 000 teufeurs sont venus participer au Teknival de Bretagne, qui s’est achevé à Vannes dimanche 2 juillet au soir. Le choix de l’aérodrome de Vannes pour tenir le teknival breton de l’été avait suscité de vives réactions des élus locaux et habitants, inquiets des risques de débordement et des nuisances pour l’environnement. Une polémique s’était même engagée avec le ministère de l’Intérieur.
Malgré les appréhensions des riverains, la rave-party s’est déroulée dans une atmosphère plutôt bon enfant.
Au total, en trois jours, 1376 personnes ont été examinées par les services sanitaires, 28 d’entre elles ont dû être transférées vers l’hôpital de Vannes et cinq autres vers des centres psychiatriques.
Sur le plan répressif, la gendarmerie a procédé à 52 arrestations et saisi notamment plus de 5 kg de résine de cannabis, plus de 1,4 kg de cocaïne, plus de 2.000 cachets d’ecstasy et au moins un millier de doses de LSD. « C’est une bonne opération au niveau des saisies », qui ont été « importantes », a indiqué Mme Misson, sous-préfète de Pontivy, présente sur les lieux.
Un pic de fréquentation avait été atteint dans la nuit de samedi à dimanche avec près de 40.000 « teufeurs » comptabilisés alors que les autorités en attendaient jusqu’à 50.000. Un millier de gendarmes, policiers et douaniers avaient été mobilisés.