Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Basse-Normandie. Un syndicat régional mixte pour gérer les ports de Cherbourg et de Caen

Publié le 05/07/2006 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Lors de l’assemblée plénière du conseil régional de Basse-Normandie du 22 juin, les élus ont voté à l’unanimité la création d’un syndicat mixte régional des ports de Caen Ouistreham (Calvados) et Cherbourg (Manche).
Ainsi les deux ports vont-ils être transférés vers une seule et même entité, au sein de laquelle la région Basse-Normandie sera majoritaire. Pour Philippe Duron, son président, «il s’agit de gérer avec une plus grande efficacité des plates-formes partenaires, qui sont des outils essentiels au développement économique de la région». Le syndicat est composé de la région, et des conseils généraux de la Manche et du Calvados.
Il sera administré par un comité syndical composé de 17 délégués : 9 pour la région, 5 pour le conseil général de la Manche et 3 pour le Calvados. Le conseil général de la Manche participera à hauteur de 40% aux dépenses de fonctionnement et d’investissements du port de Cherbourg, et à hauteur de 30% aux dépenses de la structure du syndicat mixte régional. Pour sa part le Calvados participera, dans la limite de 800 000 euros par an, aux dépenses d’investissements du port de Caen Ouistreham liées à la plaisance, au TransManche et à la pêche. Quant aux dépenses de fonctionnement du syndicat, il n’y participera pas au delà de 10 000 euros.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Basse-Normandie. Un syndicat régional mixte pour gérer les ports de Cherbourg et de Caen

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement