Arrosage

Le Grand Dijon s’offre un réseau d’eau verte

| Mis à jour le 08/04/2014
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Retour aux sources pour l’agglomération dijonnaise. Une partie de l’infrastructure historique du réseau d’eau potable est mise à contribution pour irriguer les espaces verts contigus aux lignes de tramway.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

100 000 mètres cubes par an. En estimant les besoins en eau de son futur tramway pour le nettoyage des quais, des rames, mais surtout pour l’arrosage de quinze kilomètres de pelouses, les élus du Grand-Dijon ont eu des sueurs froides. Et la conclusion s’est imposée d’elle-même : pas question d’enherber les deux lignes prévues pour la fin 2012 s’il faut prélever cette eau dans le milieu naturel.
Par chance, une ressource perdue est justement disponible en plein centre-ville. Elle est issue du drainage du parking de la Trémouille où cinq cents mètres cubes d’eau sont chaque jour pompés et rejetés à l’égout ! Créer un nouveau réseau d’eau non potable (qualifiée de verte) n’est pas simple pour autant. Cela exige des réservoirs à proximité de la ressource, des canalisations ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références
  • Maître d’ouvrage : Grand Dijon.
  • Maître d’oeuvre : Lyonnaise des eaux.
  • Coût du réseau : 2 millions d’euros (0,5 % du coût des deux lignes de tramway).
  • Économie annuelle sur la facture d’eau : 198 000 euros.
  • Durée des travaux : deux ans.

CONTACT

Claude Valentin,
Lyonnaise des Eaux
claude.valentin@lyonnaise-des-eaux.fr

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Lyon dresse le bilan de la piétonnisation du centre-ville

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Recensement des ouvrages d’art de rétablissement des voies des collectivités : la liste est publiée

    Un an après une première liste, provisoire, le gouvernement a publié par arrêté les ouvrages d’art de rétablissement des voies appartenant aux collectivités, en application de la loi Didier de 2014. Mais des mises à jour sont encore prévues. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP