logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/17428/renforcement-de-la-politique-de-prevention-des-risques-lies-aux-inondations/

ENVIRONNEMENT
Renforcement de la politique de prévention des risques liés aux inondations
La Rédaction | France | Publié le 12/07/2006

Nelly OLIN, Ministre de l’Écologie et du Développement Durable, a annoncé dans un communiqué du 11 juillet un renforcement de la politique de prévention des risques liés aux inondations, qui concernent 5 millions de personnes et près d’une commune sur quatre.
Ce renforcement s’appuie sur quatre axes :
– La mise en place d’une carte de « vigilance crue » accessible sur internet, mise en ligne à partir du 12 juillet (www.vigicrues.ecologie.gouv.fr ). Actualisée deux fois par jour, voire davantage en cas de crise, elle représente les cours d’eau surveillés par l’Etat. Elle est complétée par un bulletin.
– Le renforcement des programmes de prévention des risques d’inondations par bassin versants et la généralisation des plans d’actions pour les grands fleuves. Dès 2007 des programmes d’action seront lancés sur les fleuves Seine et Garonne ainsi que sur de nouveaux bassins versants sensibles. 110 millions d’euros seront engagés d’ici 2007, s’appuyant notamment sur une meilleure utilisation du fonds « Barnier ».
Pour mieux maîtriser l’urbanisation en zones inondables, 500 nouveaux plans de préventions des risques d’inondation (PPRi) seront approuvés d’ici fin 2007.
– Une meilleure information préventive. L’information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels auxquels sont exposés leur logement est obligatoire depuis le 1er juin 2006. Les éléments nécessaires pour établir cet état des risques seront directement disponibles sur les sites de toutes les préfectures d’ici la fin de l’année. Un serveur national « cartorisque » rendra progressivement accessible les atlas de zones inondables et les plans de prévention de risques.
– Systématisation du contrôle de la sécurité des ouvrages hydrauliques. Le recensement des digues réalisé par l’Etat pour faire un premier état des lieux est achevé.