Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Aquitaine. Fin de la parenthèse québécoise pour Alain Juppé

Publié le 28/08/2006 • Par Florence Bord • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Après sa réinscription sur les listes électorales à Bordeaux en décembre 2005, Alain Juppé amorce son retour sur la scène politique locale.
C’est lundi 28 août, jour de la commémoration de la Libération de Bordeaux, que Hugues Martin, actuel député-maire de Bordeaux a annoncé la démission du conseil municipal. Pour autant, le maire et ses deux premiers adjoints resteront en place jusqu’aux futures échéances électorales qui devront être fixées par le préfet, vraisemblablement courant octobre.
Alain Juppé, condamné à un an d’inéligibilité et quatorze mois de prison avec sursis dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris avait démissionné de son poste de maire en décembre 2004, qu’il occupait depuis 1995. Son retour en politique et à la mairie de Bordeaux qu’il prépare depuis plusieurs mois, oblige l’équipe municipale à respecter bon gré mal gré le « pacte » conclut avec Hugues Martin.
L’opposition de gauche fustige pour sa part « le fait du prince », à savoir le déroulement d’une élection municipale anticipée alors que la date de la future échéance est fixée au plus tard au printemps 2008 si le futur Président de la République se tient à ce calendrier.

Thèmes abordés

marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aquitaine. Fin de la parenthèse québécoise pour Alain Juppé

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement