Tribune

Éric Brac de La Perrière: « L’habitat urbain, un territoire à (re)conquérir pour le tri ! »

| Mis à jour le 12/09/2013
Par et , Directeur général d’Eco-Emballages • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

En vingt ans, depuis la naissance d’Eco-Emballages, la France a parcouru un chemin considérable en matière de tri et de recyclage. Des décharges à ciel ouvert, nous sommes passés à une économie circulaire dans laquelle nos déchets se transforment en ressources. Cela a été rendu possible grâce à la mutualisation des entreprises qui financent le dispositif, un partenariat fort avec collectivités et les élus qui mettent en place les systèmes de collecte et de tri et enfin grâce au geste de tri du consommateur.

Aujourd’hui, 67 % des emballages ménagers mis sur le marché sont recyclés et nous visons 75 % pour 2016. Pour y parvenir, nous devons concentrer nos efforts sur l’habitat urbain. Avec 12 millions d’appartements, dont 4 en logement social, et la grande majorité regroupée autour des grandes villes, le tri en habitat urbain est un enjeu clé. Or, les performances y sont les plus faibles. Une partie de la population n’a pas accès au tri et les dispositifs existants doivent être renforcés. Les erreurs de tri sont importantes – 30 % contre 15 à 20 % en moyenne nationale –, le geste peu ancré dans les pratiques quotidiennes.

C’est bien là que la bataille de l’optimisation du dispositif va se jouer. Pour améliorer la situation, il faut une prise de conscience et une démarche collective pour développer le tri aussi bien dans les immeubles existants que dans les nouvelles constructions. Nous devons permettre aux habitants de trier en donnant à chaque immeuble un espace de tri propre, accessible, éclairé, sain et équipé de bacs. Nous devons sensibiliser aux consignes de tri en nous appuyant sur les relais de proximité : ambassadeurs du tri, volontaires en service civique, associations de quartier, PIMMS (points information médiation multiservices), gardiens et agents de proximité.

Eco-Emballages mène des actions en ce sens. À Vénissieux, en partenariat avec le Grand Lyon et la ville de Lyon, vingt-huit ambassadeurs du tri ont été recrutés sur une période d’un mois pour sensibiliser les habitants. Les résultats obtenus ont été spectaculaires : deux fois moins d’erreur de tri et 30 % d’emballages recyclés en plus. Autre exemple, l’agglomération de Grenoble, l’une des plus urbaines de France, a lancé sur la commune de Saint-Martin-d’Hères – 35 000 habitants, soit près de 10 % de son territoire – un diagnostic complet des locaux propreté et a recruté quinze ambassadeurs du tri durant un mois pour rencontrer et sensibiliser les habitants.

Les défis que nous offre l’avenir sont imposants et passionnants. Gardons le cap, poursuivons nos efforts, car ce sont toujours les derniers échelons qui sont les plus difficiles à gravir. Notre ambition est d’entraîner le plus grand nombre d’acteurs à nos côtés, à commencer par les collectivités et les bailleurs, à s’engager pour un meilleur dispositif de tri et de recyclage qui garantisse de réels bénéfices environnementaux, économiques et sociaux.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP