Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Contrats de projets : les régions s’estiment négligées sur les transports et la recherche –

Aménagement du territoire

Contrats de projets : les régions s’estiment négligées sur les transports et la recherche –

Publié le 11/09/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La phase de discussion des contrats de projets 2007-2013 s’opère difficilement. Les premiers échanges de vues, amorcés de manière plus ou moins formelle au niveau des exécutifs des conseils régionaux et des collaborateurs des préfets de région, ont pris le plus souvent l’allure de dialogue de sourds. Les propositions des représentants de l’Etat, qui rendront compte du résultat de leur échanges dans la première quinzaine d’octobre, font trop peu de cas, selon les présidents des conseils régionaux, de leurs priorités. La plupart continuent donc de menacer de ne pas les signer à la fin de l’année.
Ils s’estiment notamment trop peu entendus dans le domaine des transports ferroviaires. Par ailleurs, l’Etat est soupçonné d’impliquer les collectivités dans des projets qui ne relèveraient que de lui. « Il est impensable qu’il veuille nous faire financer le contournement fret de la SNCF de l’agglomération lyonnaise », s’insurge Jean-Jacques Queyranne, le président de Rhône-Alpes. Les inquiétudes sont aussi fortes en matière de recherche. Le compte n’y serait pas non plus dans le domaine de l’enseignement supérieur. « Nous voulons y mettre 600 millions d’euros mais à condition d’être à parité avec l’Etat qui ne veut mettre que 100 millions », indique-t-on à la région Languedoc-Roussillon.
Sur le terrain, beaucoup s’interrogent sur la part qu’entend faire l’Etat aux politiques territoriales des régions. « Pour la première fois, l’enveloppe des fonds structurels européens sera supérieure à celle de l’Etat », déplore François Patriat, le président de la région Bourgogne.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contrats de projets : les régions s’estiment négligées sur les transports et la recherche –

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement