Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

800 places pour l’hébergement d’urgence des SDF d’ici le 1er décembre

Publié le 12/09/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Catherine Vautrin, ministre déléguée à la Cohésion sociale, a annoncé le 12 septembre à Neuilly-sur-Marne (Seine-saint-Denis) que d’ici au 1er décembre, 800 places d' »hébergement de stabilisation » (hébergement d’urgence) pour les sans-abri seront ouvertes.
Elle a indiqué que « 101 places de ce type ont été ouvertes et attribuées » et que « 200 seront en fonctionnement d’ici le 1er octobre, 250 de plus d’ici le 1er novembre et 250 supplémentaires d’ici le 1er décembre ».
« Sept cent nouvelles places de stabilisation seront donc ouvertes au 1er décembre, soit avec un mois d’avance sur le plan annoncé le 9 août », a-t-elle ajouté.
En visitant l’unité expérimentale de Maison Blanche tenue par « Coeur des Haltes », ouverte le 1er août et où sont hébergés 48 SDF, Mme Vautrin a jugé le bilan « très encourageant ». « Les gens ont accepté d’y venir et on voit une ébauche de bilan social, et, pour certains, une ébauche de projet de travail », a-t-elle développé.
Mais des élus de Neuilly-sur-Marne se sont aussi déplacés pour dire leur mécontentement. Odile Gilson, maire-adjointe du maire PS Jacques Maheas, proteste contre les résidents qui « l’après-midi, sont dans la rue, pas encadrés, avec des bouteilles à la main » alors qu’il y a une crèche à proximité. « On nous avait dit que c’était pour le mois d’août, je suis surprise qu’aujourd’hui, on dise ‘c’est très bien, ça va continuer' », ajoute-t-elle.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

800 places pour l’hébergement d’urgence des SDF d’ici le 1er décembre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement