Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Loi sur la délinquance : « volonté d’écoute » du gouvernement

Publié le 13/09/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le gouvernement aborde le débat sur le projet de loi sur la prévention de la délinquance avec une « volonté d’écoute » et sera ouvert aux « amendements qui méritent d’être adoptés », a déclaré le 12 septembre Brice Hortefeux, ministre délégué aux collectivités territoriales.
Lors de la discussion qui s’ouvre le 13 septembre au Sénat, le gouvernement aura « une volonté d’écoute, de dialogue, d’intégrer les propositions », a assuré le bras droit de Nicolas Sarkozy.
« En clair, si des amendements méritent d’être adoptés, je suis sûr qu’il (M. Sarkozy) aura à coeur de les étudier », a-t-il dit.
Le ministre a estimé que le projet de loi « a pour origine le constat de la dégradation de la situation sécuritaire qui fait qu’il faut qu’on bouge ».
Jean-Marie Bockel, sénateur-maire socialiste de Mulhouse, a de son côté estimé que « la qualité du débat (parlementaire) sur un grand sujet pareil influera sur le regard que nos concitoyens portent sur la politique ».
Souhaitant un « dialogue digne et une attitude responsable et courageuse » il a déclaré porter un regard de « critique constructive » sur le projet de loi qui comporte selon lui des dispositions « perfectibles ». Il a qualifié de « positif » le fait que « le rôle du maire soit reconnu », tout en estimant « critiquables (…) des dispositions qui pourraient l’amener en position de juge ».

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Loi sur la délinquance : « volonté d’écoute » du gouvernement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement