Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Champagne-Ardenne. La Marne va tester l’intéressement au travail des RMIstes

Publié le 13/09/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

René-Paul Savary (UMP), le président du conseil général de la Marne, va se porter candidat, avec les départements des Bouches-du-Rhône, de Côte-d’Or et de Meurthe-et-Moselle, à l’expérimentation d’un nouveau dispositif permettant aux bénéficiaires des minimas sociaux de combiner les revenus du travail et ceux de la solidarité pour une durée probable de 18 mois et à concurrence du salaire mensuel proposé par l’employeur. Il propose d’assortir toute reprise d’un emploi ou d’un projet individuel de formation construit avec l’employeur et sous la supervision d’un tuteur professionnel. Enfin le conseil général veut un assouplissement des règles pour que la situation d’une personne en formation ne soit pas incompatible avec celle de la personne en retour à l’emploi. « Aujourd’hui, pour bénéficier d’une formation, le RMIste doit sortir du dispositif », déplore l’élu, pour qui le coût de cette disposition doit être partagé entre l’Etat, au niveau des charges sociales, le département qui gère le RMI, et la région, chargée de la formation professionnelle. Il lui faudra cependant attendre la discussion, dans les prochaines semaines, à l’Assemblée et au Sénat, d’une loi autorisant dès 2007 une expérimentation dont le coût reste à chiffrer. « Pour le financement, il faut que l’on s’assure que l’on nous accorde les moyens d’expérimenter sans prendre sur les compensations existantes », indique-t-il.

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Champagne-Ardenne. La Marne va tester l’intéressement au travail des RMIstes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement