Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

énergie nucléaire

Déchets nucléaires : Cigéo, un débat en perdition

Publié le 18/06/2013 • Par Pascale Braun • dans : Régions

La Commission nationale du débat public a dû interrompre la réunion publique du 17 juin 2013 à Bar-le-Duc. Les opposants au projet Cigéo ont empêché la prise de parole des participants.

La Commission nationale du débat public (CNDP) s’était pourtant efforcée d’éviter les erreurs de la première réunion publique organisée à Bure le 23 mai 2013. Ce 17 juin, le hall des Brasseries de Bar-le-Duc était largement suffisant pour accueillir les quelque 400 participants arrivés dès 19 h.

Président de la commission, Claude Bernet a donné comme promis la parole aux opposants en préambule des débats. Les représentants meusiens et haut-marnais de l’association des élus de Lorraine et de Champagne-Ardenne ont ainsi pu déposer une pétition signée en 2005 par 59 000 citoyens demandant l’organisation d’un référendum sur l’enfouissement des déchets radioactifs.
Les élus ont été acclamés par un public compact presque exclusivement composé d’opposants. Aux acclamations ont succédé les cris et les sifflets qu’aucune injonction n’a pu arrêter.

Montée à la tribune pour exprimer son opposition au projet Cigéo, Patricia Andriot, vice-présidente EELV du conseil régional de Champagne-Ardenne, a vainement tenté de se faire entendre durant une vingtaine de minutes. Peine perdue. A 19 h 45, Claude Bernet a prononcé sans y croire 15 minutes de suspension de séance.
A l’évidence, le deuxième débat public, succédant à deux débats annulés, était mort-né. On ignore pour l’heure si la prochaine réunion prévue jeudi 20 juin à Nancy sera maintenue.

Gérard Longuet conspué – Passionné, parfois véhément et témoignant d’un engagement intense de part et d’autre, un début de discussion s’est pourtant engagé après la levée de la séance entre représentants de la CNDP et les opposants. « En matière d’enfouissement des déchets, on décide d’abord, on débat ensuite », a accusé Claude Kayser, maire-adjoint de Menil-la-Horgne (Meuse).
« Je continuerai à me battre pour que chaque citoyen ait le droit à l’expression », a rétorqué Laurence Monnoyer-Smith, vice-présidente de la CNDP.

L’échange a été interrompu par la venue de Gérard Longuet, sénateur (UMP) de la Meuse, arrivé après la bataille pour défendre « Cigéo, une chance pour la Meuse » et dénoncer « la loi de la grande gueule ».
Conspué, l’ancien ministre de la Défense a dû quitter les lieux sous escorte policière.

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déchets nucléaires : Cigéo, un débat en perdition

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement