Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Nord-Pas-de-Calais. Wattrelos : union sacrée pour le traitement de la friche Kuhlmann

Publié le 13/09/2006 • Par Olivier Ducuing • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Lille Métropole, l’Etablissement public foncier du Nord pas de Calais (EPF) et la société Rhodia ont signé le 13 septembre un protocole d’accord pour le traitement de la vaste friche PCUK de 47 hectares, à cheval entre les communes de Wattrelos et Leers (Nord).
Le site, très lourdement pollué au chrome, est à l’abandon depuis la fermeture de l’activité industrielle en 1983. Les négociations très âpres ont pris plusieurs années avant d’aboutir à cet accord qui vise à la résorption définitive de cette friche majeure dans le territoire de la métropole lilloise. L’opération sera raccordée à celle de la requalification du canal de Roubaix (« Blue Links »), incluant le canal de l’Espierre qui longe ce site industriel. Les boues de curage du canal seront disposées dans le cadre du traitement de cette zone. Le dossier, qui fait l’objet d’un partenariat jugé exceptionnel, représente un coût de 13,6 millions d’euros en première phase, soutenu par Lille Métropole, l’Etat et l’Agence de l’eau, mais aussi l’Europe (1,1 million) et la société Rhodia (2,5 millions).
L’EPF, signataire de l’accord, est chargée du portage foncier et est qualifiée d’ensemblier du projet.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nord-Pas-de-Calais. Wattrelos : union sacrée pour le traitement de la friche Kuhlmann

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement