Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Patrimoine

Villepin accorde une rallonge budgétaire de l’Etat

Publié le 15/09/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Dominique de Villepin a annoncé le 14 septembre à Amiens que l’Etat allait accorder une rallonge budgétaire pour la valorisation du patrimoine, dont le dégel « immédiat » de 24 millions d’euros sur les crédits déjà votés dans le budget 2006 mais qui avaient été mis en réserve.
Cette somme devrait bénéficier à « plus de 100 chantiers », a-t-il précisé (dont l’édifice gothique de la capitale picarde, la cathédrale de Beauvais, les châteaux de Soucy et Pierrefonds, le domaine de Compiègne).
Lors de la prochaine discussion du budget 2007, le gouvernement proposera en outre la création « d’une recette pérenne nouvelle de 70 millions d’euros par an, prélevée sur les droits de mutation perçus par l’Etat » qui complètera les crédits affectés au patrimoine, a indiqué M. de Villepin.
Si elle est votée par le Parlement, cette enveloppe supplémentaire sera versée au Centre des monuments nationaux, qui se verra conférer par la loi « une mission de maîtrise d’ouvrage élargie », a-t-il précisé. Le chef du gouvernement souhaite également que cette recette nouvelle soit versée « rétroactivement » dès cette année, à hauteur de 50 millions d’euros.
Le coup de pouce de l’Etat devrait donc, au total, s’élever à « près de 140 millions d’euros » au cours de la période fin 2006/année 2007, a-t-il affirmé.
M. de Villepin a ajouté que l’Etat voulait « prendre toute sa part, aux côtés des communes et des départements, à l’effort de valorisation de notre patrimoine ».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Villepin accorde une rallonge budgétaire de l’Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement