Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Patrimoine

Champagne-Ardenne. Reims: l’épée d’une statue de Jeanne d’Arc retrouvée

Publié le 25/09/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Une des épées de la statue de Jeanne d’Arc à Reims, qui ont été plusieurs fois volées ou endommagées au cours des dernières années, a été retrouvée le 21 septembre, s’est félicitée la mairie le 25 septembre. Elle ne remontera cependant pas l’arme sur la statue dans l’immédiat. Des ouvriers qui réaménagent le parvis de la cathédrale ont découvert l’épée dans un if, selon un communiqué de la mairie, qui précise: « On ne sait pas s’il s’agit de l’original ou de la réplique ».
En juin dernier, un médecin psychiatre avait remis à la mairie une autre épée de la statue équestre, volée d’après lui par plusieurs de ses patients.
Située près de la cathédrale, la statue de la Pucelle d’Orléans fait donc l’objet de nombreuses convoitises depuis une dizaine d’années.
« En 1996, un SDF tord l’épée. En avril 2002, suite à un premier vol, elle est remplacée. En 2004, l’épée est à nouveau dérobée », rappelle la mairie.
De nouveau remplacée, la nouvelle épée est tordue à deux reprises en mars et juin 2006, puis dérobée de nouveau, à la veille des fêtes en hommage à Jeanne d’Arc à la mi-juin.
La mairie, à qui ces « plaisanteries » ont déjà coûté près de 20.000 euros, a décidé de laisser Jeanne sans épée pendant quelque temps.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Champagne-Ardenne. Reims: l’épée d’une statue de Jeanne d’Arc retrouvée

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement