Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Le député-maire de Montreuil (PC-Seine-Saint-Denis), dénonce la «toilette au kärcher» de la loi de 1905 proposée par le rapport Machelon

Cultes

Le député-maire de Montreuil (PC-Seine-Saint-Denis), dénonce la «toilette au kärcher» de la loi de 1905 proposée par le rapport Machelon

Publié le 26/09/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Jean-Pierre Brard (app PCF), député-maire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), s’est insurgé le 22 septembre contre les conclusions du rapport Machelon sur la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat en s’affirmant opposé à une « toilette au kärcher » de cette loi.
Ce rapport, remis le 20 septembre au ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy, propose que les communes puissent financer la construction d’églises, mosquées, synagogues et temples, ce qui était jusqu’ici interdit.
Les communes, indique le rapport, se voient reconnaître la possibilité de subventionner sans plafonnement la construction de lieux de culte. Pour le juriste Jean-Pierre Machelon, président de la commission, professeur de droit public à l’université René Descartes-Paris V, et directeur d’études à l’école pratique des hautes études en sciences sociales, il s’agit de laisser les communes seules juges de l’intérêt des administrés. Il rappelle qu’au moment de la rédaction de la loi de 1905, la gestion des lieux de culte avait été mise sous la responsabilité des instances religieuses (sauf en Alsace et en Moselle). Il ajoute qu’à l’époque il n’y avait pas ou peu de musulmans en France, donc pas de mosquées.
« La France est un Etat laïque, ce qui implique la neutralité, la liberté religieuse et le respect de toutes les croyances, explique-t-il. Ce qui signifie que toutes les religions sont fondées à avoir droit de cité, pourvu qu’elles respectent les règles de la République ».
Mr Brard a quant à lui fortement réagi : « Non à la toilette au kärcher de la loi de 1905! » s’est-il exclamé dans un communiqué en reprenant les termes utilisés par Nicolas Sarkozy en juin 2005 à La Courneuve, qui avaient déclenché une polémique.
Selon le député, « M. Sarkozy est parvenu à faire confirmer par une poignée d’experts la remise en cause de la laïcité qu’il avait développée dès 2004 dans son livre » et « les conclusions de la commission Machelon sapent les fondements de la loi de 1905 ».
« Sous prétexte d’assurer l’égalité des cultes, la commission Machelon propose que la République mette le nez dans les affaires des cultes. Une chose est sûre : les deux en sortiraient affaiblis », a estimé M. Brard. « L’argent public n’est pas fait pour financer les croyances. Les contribuables non-croyants ne seraient-ils pas en droit d’exiger leur part? », et « sur quelles bases les pouvoirs publics éliraient-ils les cultes méritant des financements? », s’est-il interrogé.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le député-maire de Montreuil (PC-Seine-Saint-Denis), dénonce la «toilette au kärcher» de la loi de 1905 proposée par le rapport Machelon

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement