Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

LGV Bordeaux-Toulouse: les leaders PS de Midi-Pyrénées mettent en garde

Publié le 03/06/2013 • Par avec l'AFP • dans : Régions

Les dirigeants socialistes des grandes collectivités de Midi-Pyrénées ont prévenu lundi qu'ils n'accepteront pas sans réagir une remise en cause de la liaison ferroviaire à grande vitesse Bordeaux-Toulouse, à l'approche d'un rapport très attendu sur la pertinence de dizaines de grands chantiers partout en France.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La Région, le département de la Haute-Garonne et la ville de Toulouse retireront leur participation financière à la construction de la ligne Tours-Bordeaux si Bordeaux-Toulouse est remise en question, ont-ils dit.

La Région n’a accepté de contribuer au financement de la LGV Tours-Bordeaux (qui prolonge Paris-Tours et dont les travaux ont commencé) que pour que la ligne soit ensuite prolongée vers Toulouse, a de nouveau insisté le président du conseil régional Martin Malvy.

« Jamais nous ne serions allés financer (un projet) hors des limites de la région si ça n’avait pas été conçu comme cela », a-t-il dit lors d’une conférence de presse présentant l’avancement d’EuroSudOuest, vaste projet d’aménagement de la gare Matabiau, au centre de Toulouse, et des quartiers alentour.

Les collectivités locales attendent avec inquiétude le rapport d’une commission chargée par le ministère des Transports de se pencher sur le bien-fondé et l’urgence d’un ensemble de liaisons ferroviaires, routières et fluviales que le précédent gouvernement voulait voir réaliser mais que l’actuel exécutif dit impossibles à toutes financer. Ce rapport pourrait être remis en juin.

Avant cette remise à plat, les travaux de Bordeaux-Toulouse étaient censés commencer en 2017 pour une mise en service à l’horizon 2020. Toulouse, quatrième ville de France, se retrouverait à un peu plus de trois heures de train de Paris, au lieu de cinq heures vingt au minimum aujourd’hui.

L’attente du rapport « soulève d’insupportables interrogations », a dit François Péraldi, vice-président du conseil général.

Au nom de l’Etat, le préfet Henri-Michel Comet a cependant indiqué que tout ne serait pas joué avec le rapport de la commission. Une fois le rapport remis, le gouvernement « se donnera un temps » pour échanger avec les collectivités locales « avant de prendre des décisions définitives ». « Ces décisions ne seront pas forcément d’adhérer totalement aux conclusions de l’expertise », a-t-il dit.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Initier et piloter une démarche de transformation par le cloud : l’exemple de Radio France

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

LGV Bordeaux-Toulouse: les leaders PS de Midi-Pyrénées mettent en garde

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement