Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique territoriale

Quel est le régime indemnitaire applicable aux adjoints techniques territoriaux des établissements d’enseignement ?

Publié le 30/05/2013 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles RH

Le cadre d’emplois des adjoints techniques territoriaux des établissements d’enseignement (ATTEE) a été institué par le décret n° 2007-913 du 15 mai 2007. Il a accueilli, par voie d’intégration, les personnels techniciens, ouvriers et de service, qui exerçaient leurs missions dans les lycées et collèges, transférés dans la fonction publique territoriale.

Principe de parité. Le régime indemnitaire des agents territoriaux est défini par l’article 88 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, qui pose le principe de la parité entre fonction publique territoriale et fonction publique d’Etat, et indique que chaque collectivité et établissement public définit librement, par délibération, le régime indemnitaire applicable à ses fonctionnaires, dans la limite de celui de l’Etat.

Régime indemnitaire. Le décret n° 91-875 du 6 septembre 1991 détermine, à cet effet, les équivalences entre cadre d’emplois territorial et corps de référence de la fonction publique d’Etat. Dans le cadre de ce dispositif, les ATTEE ont pour référence le corps des adjoints techniques des établissements d’enseignement du ministère de l’Education nationale. Ils ont conservé le régime indemnitaire attaché à leur administration d’origine. Ils peuvent ainsi bénéficier de l’indemnité horaire pour travaux supplémentaires, versée en fonction des heures supplémentaires réellement effectuées et de l’indemnité d’administration et de technicité. Ils ne peuvent percevoir l’indemnité d’exercice de missions des préfectures (IEMP) attribuée aux cadres d’emplois qui ont pour corps de référence ceux du ministère de l’Intérieur.

Détachement et intégration directe. Les articles 68 et 68-1 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale leur donnent la possibilité de demander un détachement ou une intégration directe dans le cadre d’emplois des adjoints techniques territoriaux. Dans cette hypothèse, ils exercent les missions de ce cadre d’emplois. Leur régime indemnitaire est aligné sur celui des adjoints techniques du ministère de l’Intérieur (préfectures) et ils peuvent alors bénéficier de l’IEMP.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quel est le régime indemnitaire applicable aux adjoints techniques territoriaux des établissements d’enseignement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement