Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sport

Le maire du Mans prêt à un bras de fer avec la Ligue de football

Publié le 29/05/2013 • Par Jacques Le Brigand • dans : Régions

Le maire du Mans Jean-Claude Boulard est déterminé à déposer un référé-suspension devant le Conseil d'Etat si la Ligue de football rétrograde Le Mans FC. Son règlement en stipule l'automaticité en cas de dépôt de bilan, lequel apparaît imminent pour un club dont le passif s'élève à quelque 15 millions d'euros. En jeu, le devenir du stade MMArena inauguré en 2011.

L’élu s’apprête à envoyer un courrier au président de la Ligue, Frédéric Thiriez, lui demandant par avance de reconsidérer une éventuelle application du fameux article 103 dont a eu à souffrir par exemple en 2011 Grenoble Foot 38. Car l’ancien maître des requêtes au Conseil d’Etat est formel : « Le dépôt de bilan n’est pas une infraction mais un mode de gestion. Le droit commercial doit prévaloir. Engagement avait été pris l’an passé de ne pas déposer le bilan en cours de saison, cela a été le cas, le championnat n’a pas été perturbé. »

Maintien en National et l’apurement d’une partie des dettes – Déjà relégué au terme de cette saison de Ligue 2 en National, Le Mans FC devrait en cas de sanction administrative évoluer alors dans le championnat CFA, ce qui entraînerait de facto la fin de son statut professionnel, de son centre de formation…et du projet de reprise qu’envisage de boucler l’homme d’affaires Claude Hervé, l’une des figures régionales du mouvement Leclerc. Or le maintien en National et l’apurement d’une partie des dettes sont deux conditions non négociables pour les candidats investisseurs.

Pour autant, Jean-Claude Boulard ne veut pas donner l’impression d’agir dans le but de sauver à tout prix le stade MMArena, financé dans le cadre d’un partenariat public-privé avec Vinci : le contrat prévoit la présence d’un club résident et le groupe de BTP qui a financé la moitié du coût de l’équipement serait en droit de demander le remboursement de sa quote-part. Citant en contre-exemple Le Havre dont la nouvelle enceinte a été entièrement financée par les collectivités locales, le maire se « félicite d’avoir recouru à la concession et de la qualité du concessionnaire. Il existe d’autres possibilités de recettes à travers des manifestations et évènements culturels, sportifs, etc. » Si Le Mans FC devait malgré tout descendre en CFA, les deux parties disposeraient alors de six mois pour trouver un terrain d’entente avant, le cas échéant, d’en appeler au juge.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le maire du Mans prêt à un bras de fer avec la Ligue de football

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement