Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Education

Rythmes scolaire: plus ou moins d’Etat, mais que diable veulent donc les collectivités ?

Publié le 29/05/2013 • Par Stéphanie Marseille • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France

Le 24 mai 2013, l’association d’éducation populaire les Francas, partisane d’articulations entre les apprentissages scolaires et des temps d’éducation non-formelle, a consacré une journée d’étude au projet éducatif territorial.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Installé le 23 avril 2013, le comité national de suivi de la réforme des rythmes scolaires comprend trois représentants des collectivités territoriales. Les divergences en sont-elles taries pour autant ? Certes non ! Interrogé au cours d’une table-ronde sur la façon dont le projet de loi sur la refondation de l’école reconnaît l’action des collectivités territoriales en matière d’éducation au travers du Projet éducatif territorial, Vanick Berbérian, président de l’association des maires ruraux de France s’est tout d’abord dit « gêné » par la « dimension facultative » induite par l’expression « collectivités volontaires » du texte (la mise en place d’un projet éducatif territorial n’est pas une obligation légale). « Les collectivités ont l’habitude de voir l’Etat se défausser sur elles ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rythmes scolaire: plus ou moins d’Etat, mais que diable veulent donc les collectivités ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement