Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Foncier

Un premier bilan de 200 projets accompagnés par Foncier de Bretagne

Publié le 29/05/2013 • Par Solenne Durox • dans : Régions

Après trois ans d'existence, Foncier de Bretagne a dressé un premier bilan mercredi 22 mai 2013. L'établissement public s'est engagé dans 200 programmes avec pour priorité le logement social et la revitalisation des cœurs de ville.

Depuis sa création mi-2009, l’établissement public foncier de Bretagne n’a pas chômé. Il s’est porté acquéreur de 200 parcelles à la demande des collectivités bretonnes. « 33 % de nos actions ont concerné des communes de moins de 2 000 habitants », souligne son directeur général Didier Vilain.
L’accent a notamment été mis sur l’habitat social pour faire face à la demande croissante (1 500 logements locatifs sociaux sur un total de 4 700 logements) mais aussi sur la revitalisation des centre-bourgs.

« Le Breton nourrit un amour pour la maison individuelle. Aujourd’hui, 80 % des logements se construisent sur ce modèle. C’est beaucoup plus que la moyenne nationale », souligne Didier Vilain, directeur général de Foncier de Bretagne. Ce développement massif des lotissements à la périphérie engendre un étalement urbain très important et une surconsommation d’espaces agricoles de l’ordre de 5 500 hectares par an.
Pour lutter contre ce phénomène, l’établissement public foncier de Bretagne a fait du renouvellement et de la densification des zones urbaines une priorité d’intervention.

Une charte pour une gestion économe du foncier – En 2012, sur 84 opérations examinées, 95 % ont porté sur des projets de revitalisation. Seulement 6 ont consommé de la terre agricole pour un total de 38 hectares. Peu à peu, l’idée de sobriété foncière semble faire son chemin.
70 communes ont ainsi signé en janvier dernier une charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne.

Ces bonnes volontés sont néanmoins confrontées aux réalités économiques et juridiques. Les projets d’extension restent plus simples et beaucoup moins chers à mener que les opérations de renouvellement urbain. « C’est pour cela que nous aidons en priorité les projets les plus compliqués. Je suis très confiant quant à la capacité des collectivités à changer leur vision de l’urbanisation », affirme Didier Vilain.

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Un premier bilan de 200 projets accompagnés par Foncier de Bretagne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement