logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/168806/financement-du-ter-onze-regions-sur-le-pied-de-guerre/

TRANSPORT FERROVIAIRE
Financement du TER : onze régions sur le pied de guerre
Claudine Farrugia-Tayar | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 28/05/2013 | Mis à jour le 22/07/2013

Les vice-présidents de onze régions en charge des transports ont rédigé un manifeste pour alerter l’opinion sur la faiblesse des propositions formulées dans le rapport de Jean-Louis Bianco sur la réforme du système ferroviaire, notamment en matière de financement des TER.

Déçus par les recommandations contenues dans le rapport de Jean-Louis Bianco [1], dans le cadre de sa mission « Réussir la réforme du système ferroviaire », onze vice-présidents de conseils régionaux (1) [2] en charge des transports ont décidé de rédiger un manifeste. Objectif : alerter l’opinion sur la faiblesse des propositions formulées dans le rapport, notamment en matière de financement des TER.

Evoquant l’ « ambition de répondre aux enjeux de mobilité du XXIe siècle », les onze vice-présidents observent : « Force est de constater que le rapport Bianco ne relève pas les défis associés à une telle ambition. Enfermé dans une logique nationale et européenne, il préconise, face à la crise, des mesures restrictives pour les services publics qui ne peuvent qu’accentuer celle-ci. »

Pôle bancaire de financement des transports – En clair, ils en appellent à un débat public, et lancent déjà quelques propositions : créer tout d’abord un livret d’épargne sur le même principe que le Livret A pour mobiliser l’épargne populaire, afin de moderniser et de développer les infrastructures.

Il s’agit aussi d’« instaurer un prélèvement sur les bénéfices des sociétés autoroutières, qui serait dédié au financement du TER et cela sans attendre la reprise de la gestion publique que nous préconisons ».

Enfin, ils recommandent de « mettre en place un pôle public bancaire pour que le système bancaire remplisse sa mission au service d’un système ferroviaire structurant. »
Un débat qui devrait avoir lieu, avant que le projet de loi sur la réforme ferroviaire ne sorte des maroquins ministériels…

REFERENCES