Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gens du voyage

L’agglomération de Châteauroux abandonne sa compétence « gens du voyage »

Publié le 15/05/2013 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Pour protester contre des installations sauvages de caravanes, la communauté d’agglomération castelroussine (CAC) a décidé le 7 mai 2013 de « renvoyer la balle » au préfet de l’Indre.

Après l’arrivée de plusieurs dizaines des caravanes à proximité du stade de Châteauroux, l’agglomération « a vu rouge » et a décidé de réagir. Quelques jours plus tard, le 7 mai, la communauté d’agglomération castelroussine (CAC) a voté « le retrait de la compétence création, entretien, et gestion d’une aire de grand passage des gens du voyage ».

Cette décision qui doit être validée par les conseils municipaux de la CAC vise avant tout à « renvoyer la balle au préfet », notamment pour la création d’une aire de grand passage en projet depuis de nombreuses années.
Jusqu’à présent toutes les communes de l’agglomération ont refusé l’implantation de cette aire.

Avant l’arrivée annoncée de nombreuses caravanes fin avril, le préfet de l’Indre a réquisitionné un terrain d’accueil dans une zone industrielle, terrain que la CAC a aussitôt fait labourer pour empêcher toute installation de caravanes. Les gens du voyage se sont alors déplacés vers Châteauroux, entraînant le courroux de Jean-François Mayet, maire (UMP) et président de la CAC.

« La situation est devenue intolérable, a expliqué l’édile à La Gazette. Le confort des Castelroussins m’intéresse plus que celui des gens du voyage. Dès que ces gens sont dans les parages, la délinquance augmente. »
« Aucun maire de la CAC ne veut accepter une aire de grand passage sur sa commune, ajoute le président de la CAC, c’est au préfet de prendre ses responsabilités et de désigner un site » que l’agglomération verrait bien plus au sud sur un site militaire.
L’opposition de gauche a jugé cet abandon de compétence « inadapté », « inapproprié », « lâche » et « xénophobe ».

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

L’agglomération de Châteauroux abandonne sa compétence « gens du voyage »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement