Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Manifestation houleuse des pompiers professionnels à Marseille

Publié le 17/10/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cinq à 600 pompiers professionnels du sud de la France, selon les chiffres de la police, ont manifesté bruyamment le 17 octobre devant la préfecture à Marseille, demandant en vain à être reçus par le préfet.
Venus du Var, des Alpes maritimes, du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône et même du Tarn, les pompiers ont tiré des feux d’artifice ou des fumigènes qui rendaient l’air parfois irrespirable, avec parfois des sirènes. Ils ont forcé un barrage de CRS pour venir s’agglutiner devant le portail de la préfecture.
Le préfet Christian Frémont a indiqué qu’il était « hors de question » de les recevoir, vu leur comportement « irresponsable », selon lui : « ils ont forcé à coups de poing le barrage de CRS – en uniforme, ce qui est illégal. Ils ont lancé de façon irresponsable des fumigènes, visant des fenêtres. Donc il était inconcevable que je les reçoive », a-t-il déclaré, en évoquant des actes de « délinquance ».
Les pompiers manifestaient à l’appel de la CGT, du syndicat autonome, de Sud et de FO pour protester contre la suppression d’une nouvelle bonification indiciaire (NBI) versée à tous les fonctionnaires territoriaux. En outre, selon eux, la reconnaissance de leur métier comme « dangereux et pénible » en 2004 ne s’est traduite par aucune revalorisation de salaire.
Certains portaient des badges proclamant: « je suis en grève mais j’assure les secours ».
« Aujourd’hui c’est sympa, mais ça va se durcir », a averti le sous-officier Francis Hyves, basé à Avignon.
Plus tôt, les pompiers avaient manifesté devant le conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, où une délégation avait été reçue par le président de la région Michel Vauzelle (PS). Ils se sont dispersés en fin d’après-midi.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Manifestation houleuse des pompiers professionnels à Marseille

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement