Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Arts vivants

Le département du Nord se dote de son premier festival d’arts de la rue

Publié le 14/05/2013 • Par avec l'AFP • dans : Régions

Le département du Nord se dote en 2013 de son premier festival des arts vivants, Nord Magnetic, qui se tiendra du 17 au 20 mai autour de Bailleul et Hazebrouck, variations sur le thème de la frontière pour les 300 ans du traité d'Utrecht.

En 1713, les traités d’Utrecht entre la France, la Grande-Bretagne et l’Espagne redéfinissaient les frontières du royaume de Louis XIV, notamment entre le Nord et ce qui devint la Belgique.

Vendredi, des centaines de dominos de béton tomberont à la chaîne, sur un parcours de deux kilomètres associant en symétrie Poperinge (Belgique) à la commune de Bailleul, un acte symbolique pour « casser » la frontière.

Au total, une quarantaine de spectacles seront proposés pour une centaine de représentations gratuites et ouvertes à tous.

Parmi les têtes d’affiche, la compagnie Les Gûmes, « moitié humains moitié végétaux », sculptures mobiles qui proposent un spectacle itinérant ayant fait ses preuves lors de tournées à l’étranger.

Samedi soir à Hazebrouck, le spectacle « Flammes » illuminera la ville et « embrasera les lieux du quotidien » pour une « traversée allumée ». Le lendemain à Bailleul, 18 musiciens de toutes nationalités mélangeront chant, trompette, djembé, luth, tablas, saxophone, violon ou percussions, réunis au sein de l’Orchestra di Piazza Vittorio.

En clôture, les spectateurs pourront lever les yeux au ciel, avec un parcours funambulesque sur la Grand-Place de Bailleul.

« C’est important pour le Nord de valoriser cet art de la vie, cet art de la ville, cet art de la convivialité que représentent les arts de la rue », souligne Patrick Kanner, président du conseil général du Nord. « On sait faire la fête dans le Nord et on a envie de le partager ».

Avec un budget de 1,5 million d’euros, le festival attend 50.000 visiteurs au cours du week-end, en partenariat avec la province voisine de Flandre occidentale, précise M. Kanner.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le département du Nord se dote de son premier festival d’arts de la rue

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement