logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/166850/un-taux-moyen-tres-bas-dendettement-grace-a-un-encours-toxique-faible/

OBSERVATOIRE FINANCE ACTIVE DE LA DETTE LOCALE
Un taux moyen très bas d’endettement grâce à un encours toxique faible
Adrian Koss, Jacques PaquierMatthieu Collette | A la Une finances | Actu experts finances | Publié le 17/05/2013

Un encours toxique réduit, un taux moyen modéré de l’encours et la prédominance des financements alternatifs. Tels sont les constats de l’Observatoire Finance active de la dette locale.


L’édition 2013 de l’observatoire Finance active de la dette des collectivités locales reflète la poursuite des tensions provoquées par la chute de Dexia, comblée par l’intervention massive de la Caisse des dépôts.
« 2012 fut une nouvelle année difficile pour le financement des investissements locaux en France », résume Matthieu Collette, responsable de Finance active Campus.

Pour la seconde année consécutive (la dernière ?), la Caisse des dépôts a été en 2012 le premier prêteur des collectivités avec 28,5 % de part de marché. Le financement obligataire a représenté 18,4 % des emprunts contractés.
Les banques classiques ont accordé 44,6 % des prêts (dont 12,8 % issus de la consolidation de contrats négociés avant 2012). En l’occurrence, trois établissements mutualistes ...

REFERENCES

L’Observatoire Finance active repose sur l’étude de la dette de plus de 1 100 emprunteurs, 40 000 emprunts et 89,1 milliards d’euros d’encours de dette. Il s’agit d’emprunts signés et/ou consolidés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2012 et ayant permis de couvrir les besoins d’emprunt 2012 : 9,2 milliards d’euros, composés à la fois d’emprunts bancaires et de financements alternatifs, soit environ la moitié des emprunts nouveaux.


CHIFFRES CLES

14,6 années, telle est la durée de vie moyenne de l'encours de la dette des collectivités au 31 décembre 2012.