logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/16672/le-livret-a-au-centre-de-la-conversation-chiracbarroso/

FINANCES
Le livret A au centre de la conversation Chirac/Barroso
La Rédaction | France | Publié le 18/10/2006

Jacques Chirac a exprimé le 18 octobre, dans un entretien téléphonique avec le président de la Commission européenne José Manuel Durao Barroso, « la préoccupation des autorités françaises » sur le livret A dont le monopole de distribution pourrait être remis en cause par Bruxelles.
M. Chirac « a souhaité faire part au président de la Commission de la préoccupation des autorités françaises en ce qui concerne le livret A », a rapporté le porte-parole de la présidence Jérôme Bonnafont.
« Le livret A est un instrument d’épargne populaire et un instrument de financement du logement social irremplaçable », a dit M. Chirac cité par le porte-parole.
Le gouvernement défend le maintien du monopole de distribution par les caisses d’épargne et la banque postale du livret A, détenu par 46 millions de Français.
La Commission a lancé fin juin une procédure d’infraction à l’encontre de la France, lui demandant de justifier ce monopole contesté depuis des années par les banques françaises.
Lors de leur entretien téléphonique, MM. Chirac et Barroso ont également « procédé à un échange de vues à la veille du sommet européen informel de Lahti », en Finlande, a dit M. Bonnafont. Les deux dirigeants « ont évoqué les questions de l’énergie, de la recherche et de l’innovation », qui sont au menu du sommet des 25, le 20 octobre.