Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Les agents de la filière collecte et traitement des déchets veulent faire reconnaître la pénibilité de leur travail

Publié le 03/05/2013 • Par Emmanuelle Chaudieu • dans : A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

collecte éboueurs en ville
Eboueur91_Flickr_cc
La Fédération CGT des services publics a appelé à une journée nationale d’action lundi 6 mai 2013 pour l’ensemble des agents relevant du champ de la gestion publique de la collecte et du traitement des déchets et ordures ménagères.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A travers cette mobilisation, l’organisation syndicale, qui a créé en mars 2012 un collectif national travaillant sur cette filière après d’importants conflits d’éboueurs (à Lyon et Bordeaux notamment), entend relayer les revendications des agents en matière de reconnaissance de la pénibilité de leur travail.

Celle-ci n’est en effet « plus forcément inscrite dans les arrêtés municipaux régissant ces activités, ce qui entraîne des disparités entre collectivités, certains agents étant inscrits en catégorie active et d’autres non », précise Michel Caussemille, référent du collectif au niveau national.

La fédération réclame donc l’intégration des chauffeurs de bennes à ordures et des engins des centres de traitement, ainsi que des agents de déchetterie et de centres de traitement dans la ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les agents de la filière collecte et traitement des déchets veulent faire reconnaître la pénibilité de leur travail

Votre e-mail ne sera pas publié

cularo

04/05/2013 05h26

la cgt va bientôt demander la retraite a 55 ans pour les agents de la collecte! qui dans bp de villes en sont encore au fini/parti…

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement