Déchets ménagers

Qui est compétent pour réglementer le brûlage des déchets lorsque la compétence déchets ménagers a été transférée à l’intercommunalité ?

Par • Club : Club Techni.Cités, Club Prévention-Sécurité

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Lorsqu’un EPCI [établissement public de coopération intercommunale, ndlr] est compétent en matière de collecte des déchets ménagers, le pouvoir de police spéciale relatif à la réglementation de la collecte des déchets ménagers, défini à l’article L.2224-16 du CGCT [Code général des collectivités territoriales, ndlr], est transféré à son président en application du deuxième alinéa du I de l’article L.5211-9-2 du même code. Le président de l’EPCI est alors compétent pour réglementer «la présentation et les conditions de la remise des déchets en fonction de leurs caractéristiques».

Lorsqu’un EPCI à fiscalité propre est compétent en matière de réalisation d’aires d’accueil des gens du voyage, le pouvoir de police spéciale relatif à la réglementation du stationnement des résidences mobiles en dehors des aires d’accueil prévues à cet effet, défini à l’article 9 de la loi n°2000-614 du 5 juillet 2000 modifiée, est transféré à son président.

Pouvoir de police générale du maire – En revanche, la possibilité de réglementer le brûlage des déchets sur le territoire de la commune ne relève pas de l’un des pouvoirs de police spéciale précités mais du pouvoir de police générale du maire, défini à l’article L.2212-2 du CGCT.

Ainsi, lorsqu’une réglementation du brûlage des déchets s’avère nécessaire pour des motifs d’ordre public, notamment de sécurité ou de salubrité publique, l’édiction d’une telle mesure relève-t-elle en tout état de cause du pouvoir de police générale du maire.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Micropolluants : un panel de solutions pour changer les pratiques

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP