Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Explosion d’une HLM à Reims : le CCAS mobilisé pour venir en aide aux victimes

Publié le 30/04/2013 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

La ville de Reims a annoncé la création d’un fonds de secours et d’aide aux victimes de l’explosion qui a soufflé dix appartements le 28 avril 2013, faisant 3 morts et 14 blessés.

La maire (PS) de Reims, Adeline Hazan, a annoncé le 29 avril 2013, au lendemain de l’effondrement d’un pan entier d’une barre d’immeuble située dans le quartier Wilson, la création d’un fonds de secours et d’aide aux victimes.
« Le centre communal d’action sociale se chargera de centraliser les dons financiers de tous ceux qui veulent apporter leur soutien aux habitants concernés », a indiqué le premier magistrat. Une subvention exceptionnelle devrait également être votée par le conseil municipal pour compléter les dons des particuliers.

Adeline Hazan a également précisé que le CCAS rencontrait les familles sinistrées pour leur verser une aide via le fonds de secours et les autres dispositifs existants, et qu’il mettait à leur disposition trois logements d’urgence.

Cellule de crise – La commune fait partie de la cellule de crise qui s’est réunie aussitôt après l’accident avec la préfecture de la Marne et l’organisme logeur, Le Foyer Rémois, au siège de ce dernier.
Les 360 habitants qui ont dû être évacués à la suite de l’explosion ont d’abord été regroupés dans l’école du quartier, où une cellule psychologique a été mise en place. Ils ont ensuite été transférés au complexe sportif René-Tys, où des vivres et des couvertures leur ont été distribués.

Les familles qui n’ont pas pu trouver refuge dans leur famille ont été hébergées au Centre international de séjour de Champagne à Reims. Les frais de nourriture et d’hébergement sont couverts par Le Foyer Rémois, tandis que les frais de transport sont pris en charge par la collectivité.
Le Foyer Rémois s’est par ailleurs engagé à trouver une solution de relogement aux familles qui ne souhaitent pas réintégrer leur appartement. Les autres bailleurs sociaux de la commune ont annoncé qu’ils participeraient à cet effort.

Une quarantaine d’agents municipaux et communautaires se sont rendu sur les lieux de l’accident pour participer aux secours : police municipale, services de la voirie pour la pose de barrières, services de l’eau de Reims Métropole, ainsi que les cinq cadres qui étaient d’astreinte ce jour-là.

Quartier rénové – L’explosion a eu lieu le 28 avril au matin, avec une forte suspicion que le gaz en soit à l’origine. Aux dires des témoins, dix appartements répartis sur cinq niveaux se sont effondrés comme un château de cartes.
Il s’agit d’une cage d’escalier située à l’une des extrémités de cette barre, longue d’une cinquantaine de mètres, érigée en 1958 et rénovée entre 2004 et 2006.

L’immeuble fait partie des quatre plus anciennes HLM du quartier Wilson, un quartier populaire presque entièrement reconstruit depuis 2001.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Explosion d’une HLM à Reims : le CCAS mobilisé pour venir en aide aux victimes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement