Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Décentralisation

Le Sénat passe les métropoles au banc d’essai

Publié le 25/04/2013 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, Actu expert santé social, France

Extérieur Sénat depuis Luxembourg
Sénat
La commission des Lois de la Haute Assemblée a entendu, les 23 et 24 avril 2013, les représentants des ensembles urbains et les associations d'élus.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Nous considérons que rien n’est écrit, rien n’est décidé à ce stade » : tel a été le credo de Jean-Pierre Sueur (PS), président de la commission des Lois du Sénat, lors des tables rondes organisées les 23 et les 24 avril.
Les métropoles particulières de Paris, Lyon et Marseille, ainsi que les onze métropoles « classiques » inscrites dans le premier projet de loi de décentralisation, ont été au cœur de ces rendez-vous.

Jean-Jack Queyranne, président (PS) de la région Rhône-Alpes, a dénoncé une « lecture datée » qui, selon lui, tourne le dos à la fois à « la société en réseau » et à « l’égalité des territoires ».
« Le fait qu’il y ait un projet de loi sur les métropoles et un autre sur les régions va compliquer les choses », a déploré, pour sa part ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Sénat passe les métropoles au banc d’essai

Votre e-mail ne sera pas publié

Philippe LAURENT

26/04/2013 07h51

Paris Métropole ne demande absolument pas que les seuils soient abaissés à 200 000 et 100 000 habitants. Cela n’est en aucune façon la position officielle de Paris Métropole, et d’ailleurs vous n’avez pas entendu le président la formuler. Nous proposons qu’une certaine marge de manoeuvre soit laissée au préfet de région, avec le conseil de Paris Métropole pour déterminer les périmètres des futures « coopératives de villes ». L’important, c’est la qualité du projet de territoire porté par la coopérative. Merci de respecter les analyses et propositions que nous faisons et qui requièrent un travail patient et méthodique de la part du président et du bureau.
Philippe LAURENT
Président de Paris Métropole

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement