Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Délinquance

Statistiques : 15 propositions pour en finir avec les doutes et les soupçons

Publié le 24/04/2013 • Par Gabriel Bourovitch • dans : Actu experts prévention sécurité, France

courbes-Club-finances
Gazette
La mission d’information de l’Assemblée nationale sur la mesure statistique des délinquances et de leurs conséquences a présenté son rapport le 24 avril. Les députés (PS) Jean-Yves Le Bouillonnec et (UMP) Didier Quentin constatent les nombreuses lacunes des données actuelles et émettent quinze préconisations pour renforcer leur fiabilité et leur contrôle.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le sujet était hautement polémique, mais les deux rapporteurs sont parvenus à s’accorder sur la nécessité de réformer le recueil et la présentation des statistiques de la délinquance. Au coeur du problème, l’état 4001, outil de mesure de l’activité des services de police et de gendarmerie créé en 1972, qui serait « un formulaire administratif obsolète, imprécis et très insuffisant », exposé à un « risque de distorsion et de manipulation important », écrivent-ils.

Même le co-rapporteur Didier Quentin, député-maire (UMP) de Royan (Charente-Maritime), qui réfute l’existence « d’instructions données par des responsables politiques », a reconnu lors d’une conférence de presse à l’Assemblée que plusieurs hauts fonctionnaires avaient évoqué de telles pratiques lors de leurs ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Statistiques : 15 propositions pour en finir avec les doutes et les soupçons

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement