logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/16360/des-difficultes-sont-attendues-au-demarrage-du-recyclage-des-dechets-electroniques/

ENVIRONNEMENT
Des difficultés sont attendues au démarrage du recyclage des déchets électroniques
La Rédaction | Europe | Publié le 10/11/2006

Des difficultés sont attendues au démarrage de la nouvelle filière de recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) le 15 novembre, selon les professionnels du secteur.
« Nous nous attendons à des difficultés au démarrage », a indiqué le 9 novembre Alain Grimm-Hecker, président d’Eco-Systèmes, un des éco-organismes chargés d’assurer la collecte et le recyclage des frigos, téléviseurs et autres ordinateurs hors d’usage.
La mise en place de la filière fait suite à une directive européenne rendant obligatoire la collecte et le recyclage de ces équipements.
L’objectif européen est de collecter fin 2006 4 kg de DEEE par personne et par an, contre 2 kg aujourd’hui. « Fin 2006, c’est absolument impossible d’être à 4 kg », a indiqué Michel Collin, directeur général d’Eco-Systèmes. « Mais d’ici trois ans, on a prévu d’arriver à 5,2 kg », a-t-il ajouté.
Les opérations de collecte et de dépollution sont particulièrement complexes parce qu’elles nécessitent des traitements différents selon les appareils concernés (écrans, « petits appareils en mélange » tels que les jouets, téléphones portables, bricolage, gros appareils ménagers hors froid, gros ménager froid).
Au total, quatre éco-organismes à but non lucratif, représentant les producteurs et les distributeurs de ces équipements, ont été agréés par les pouvoirs publics – Eco-Systèmes, European Recycling Platform (ERP), Ecologic et Récylum.
Le coût du recyclage sera répercuté intégralement sur le consommateur : l’étiquette des produits neufs comportera dès le 15 novembre le coût du traitement en fin de vie : 6 euros pour un lave-linge, 3 à 8 euros pour une télé selon sa taille, 13 euros pour un frigo.
Un logo représentant une poubelle verte barrée rappelant que le matériel ne doit pas être jeté à la poubelle y sera également apposé. Les distributeurs seront obligés de reprendre un appareil usagé lors de l’achat d’un produit neuf du même type.