Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Electricité : vers une hausse au 1er août, selon la Commission de Régulation de l’Energie

Energie

Electricité : vers une hausse au 1er août, selon la Commission de Régulation de l’Energie

Publié le 16/04/2013 • Par avec l'AFP • dans : France

Le tarif réglementé de l'électricité devrait légèrement augmenter au 1er août du fait d'une augmentation de 2,4% d'un sous-tarif lié au réseau à haute tension, a annoncé la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) dans une délibération.

C’est désormais au ministère de l’Energie de valider ou non cette augmentation estivale dans le prix payé par le consommateur. Selon le ministère, elle se traduirait par une hausse du tarif globale comprise entre 0,2 et 0,3%.

Interrogée par l’AFP, la ministre de l’Energie et de l’Ecologie, Delphine Batho, a répondu que le gouvernement ferait connaître sa décision « le moment venu ».

La hausse provient des nouveaux tarifs d’utilisation d’un réseau public d’électricité (Turpe 4) dans le domaine de la haute tension, qui représente environ 12% du tarif réglementé de l’électricité et doit refléter les coûts de RTE, la filiale d’EDF en charge du réseau à haute tension français .

Pour la suite de la période, la CRE propose une évolution indexée sur l’inflation, « hors prise en compte des écarts éventuels » de certaines prévisions par rapport à la réalité.

RTE demandait une hausse de 5,2%, selon la délibération du gendarme du secteur. La CRE a retoqué cette flambée, en rejetant certaines demandes de la filiale d’EDF sur la rémunération des actifs et en modifiant certaines hypothèses de calcul, notamment sur les achats.

Le tarif réglementé de l’électricité d’EDF regroupe différents sous-tarifs, qui incluent notamment le coût de production de l’électricité, celui des réseaux de transport et de distribution (Turpe). A cela vient aussi s’ajouter la CSPE, une taxe qui finance principalement les zones isolées et les surcoûts des renouvelables.

Pour les réseaux basse et moyenne tension, une décision distincte sera rendue en raison de l’annulation du Turpe 3 pour la période 2009-2013, a indiqué la CRE, ce qui signifie que la hausse pourrait au final dépasser les 2,4% cet été.

Le président de la CRE, Philippe de Ladoucette, a plusieurs fois averti d’une hausse de 30% du tarif nécessaire entre 2012 et 2016 pour prendre en compte les investissements tant côté production (renouvelables, nucléaire…) que réseaux.

La dernière hausse de la facture d’électricité remonte au 1er janvier 2013, avec une progression de 2,5% liée à la CSPE. 

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Electricité : vers une hausse au 1er août, selon la Commission de Régulation de l’Energie

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement