Transports

Quel est le statut des navettes gratuites mises en place par les collectivités pour desservir les pistes de ski ou les plages ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les navettes mises en place par les collectivités territoriales pour desservir les pistes de ski ou les plages sont des services réguliers tels que définis par l’article 25 du décret n° 85-891 du 16 août 1985 relatif aux transports urbains de personnes et aux transports routiers non urbains de personnes : « Les services réguliers de transport routier de personnes sont des services offerts à la place dont le ou les itinéraires, les points d’arrêt, les fréquences, les horaires et les tarifs sont fixés et publiés à l’avance. »

Conformément à l’article L.1221-1 du Code de transports, l’institution et l’organisation des services de transport public réguliers sont confiées aux collectivités territoriales et à leurs groupements en tant qu’autorités organisatrices. Les services réguliers peuvent avoir un caractère saisonnier.

Par ailleurs, les services réguliers peuvent être gratuits pour les usagers. Dans ce cas de figure, l’article L.1221-12 du Code des transports prévoit que « le financement des services de transport public régulier de personnes est assuré par les usagers, le cas échéant par les collectivités publiques ». Dans le cas d’une navette gratuite, l’exploitant est rémunéré par la collectivité organisatrice du transport.

Les services de transport public de personnes réguliers peuvent être exécutés soit en régie par une personne publique, soit par une entreprise ayant passé à cet effet une convention avec une autorité organisatrice. Les entreprises ou les régies exploitant des services réguliers sont soumises à l’ensemble des exigences réglementaires fixées pour l’accès à la profession de transporteur routier, notamment par le décret n° 85-891 du 16 août 1985.

La condition de capacité professionnelle et l’emploi d’un gestionnaire de transport sont donc exigés pour les communes réalisant ce type de service de transport, sauf si ces dernières exploitent le service saisonnier au moyen d’une régie de transport utilisant au maximum deux véhicules affectés à une activité de transport public routier de personnes. Dans ce dernier cas, conformément au d du 4 de l’article 5 du décret n° 85-891, les régies peuvent être dispensées des exigences de capacités professionnelle et financière.

Commentaires

1  |  réagir

01/09/2013 05h09 - grignard

bonjour
quel peux être le prix approximatif d’une navette pour un transport de personnes du centre du village au camping (environ 2 km) 7 jours sur 7 pendant 2 mois à raison de 4 aller retour par jour
merci

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • RE2020 : de la fin du tout béton au confort d’été, cinq nouveautés à la loupe

    En mettant l’accent sur le critère carbone, la RE 2020 bannit le chauffage d’origine fossile et encourage l’utilisation de matériaux de construction moins énergivores. Elle s’attaque aussi au boom de la climatisation. Quatrième et dernier volet de notre ...

  • Les nouveaux CCAG

    Une série d’arrêtés datés du 30 mars 2021 a modifié l’ensemble des cinq CCAG et en a créé un sixième, le CCAG maîtrise d’œuvre. Tous sont entrés en vigueur au 1er avril. Toutefois, les maîtres d’ouvrage avaient la possibilité de faire référence ...

  • Rénovation – Climat – 5G – Grillages… toute l’actu de la semaine

    Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 8 au 14 janvier sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports... ...

  • Pionnière, Zoug a réussi à se faire un nom dans les cryptomonnaies

    Popularisées par le bitcoin, les cryptomonnaies sont de plus en plus utilisées. On en compte près de 15 000, avec des actifs très sérieux et d’autres moins. La ville de Zoug, en Suisse, a été la première à s’ouvrir au paiement par des cryptomonnaies. Son ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP