Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Le traitement des déchets et eau en tête des projets des collectivités locales

Publié le 22/11/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La gestion des déchets (traitements et collecte) et la gestion de l’eau (eau potable, assainissement, épuration) sont toujours en tête des priorités d’investissement en matière d’environnement des collectivités locales, selon une étude du Bureau d’informations et de prévisions économiques (BIPE) rendue publique le 22 novembre.
La part des collectivités qui prévoient une hausse de leurs investissements d’ici 2011 est de 66% pour le traitement des déchets, 63% pour l’eau potable, 60% pour l’ensemble assainissement-épuration et 57% pour la collecte des déchets, d’après les résultats de l’enquête annuelle ECOLOC menée avec l’ADEME, la Caisse des Dépôts et l’Association des maires de France.
La hausse des investissements serait supérieure à 5% pour le traitement des déchets dans 19% des collectivités locales.
Hausse prévue de plus de 5% également pour l’eau potable pour 16% des collectivités.
La proportion est de 22% pour assainissement et épuration et de 13% pour la collecte des déchets.
« Malgré un effort d’équipement soutenu depuis une quinzaine d’années, les collectivités locales ont enregistré un retard significatif » par rapport à ce qu’imposaient la loi sur l’eau de janvier 1992 et la loi sur les déchets de juillet 1992, explique le BIPE.
Cette mise en conformité devrait s’échelonner sur « plus de cinq ans encore » et « sans doute sur une dizaine d’années dans de nombreux cas ».
La production décentralisée d’énergie et le développement des énergies renouvelables « devient une préoccupation forte des collectivités », ainsi que l’enfouissement des lignes électriques.
La lutte contre le bruit et la pollution de l’air « fait l’objet d’une attention croissante » des collectivités.
30% d’entre elles affirment avoir l’intention de « promouvoir au moins une énergie renouvelable ou peu polluante d’ici 2011 ».
Le « développement du vélo, de la marche… » et la création de « zones 30 » (Km/h) arrivent en tête en termes d’actions réalisées et d’actions prévues à moyen terme. Sans doute grâce à leur faible coût et à l’impact positif sur les populations concernées, relève l’étude.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le traitement des déchets et eau en tête des projets des collectivités locales

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement