Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Laïcité

Après 6 ans d’attente, bientôt un Observatoire de la laïcité

Publié le 04/04/2013 • Par avec l'AFP • dans : France

Le gouvernement s'apprête à donner vie à un Observatoire de la laïcité, souhaité par Jacques Chirac mais resté lettre morte pendant six ans, indique jeudi 4 avril 2013 le Journal officiel.

Un arrêté du Premier ministre Jean-Marc Ayrault « renouvelle pour cinq ans l’Observatoire de la laïcité institué par décret du 25 mars 2007 », selon le JO.

A la fin de son mandat, le président Chirac avait souhaité la création d’une telle instance chargée de veiller au respect de la laïcité dans les services publics. Mais son successeur Nicolas Sarkozy n’avait jamais donné suite.

En décembre dernier, le président François Hollande avait annoncé qu’il redonnerait vie à cet Observatoire en 2013 en le dotant d’une mission supplémentaire: formuler des propositions sur la transmission de la morale laïque à l’école.

Conformément au décret de 2007, l’Observatoire, placé sous l’autorité du Premier ministre, sera chargé de « produire des analyses, études et recherches permettant d’éclairer les pouvoirs publics sur la laïcité ».

Il sera composé de hauts fonctionnaires, de parlementaires et de personnalités qualifiées et son président sera nommé par décret pour 4 ans.

Cette instance renaît alors que les débats font rage sur la nécessité d’une nouvelle loi sur la laïcité, notamment pour étendre l’interdiction des signes religieux ostensibles aux établissements accueillant des petits enfants.

Ces débats ont été relancés par une décision de la Cour de cassation, qui a invalidé le 19 mars le licenciement d’une employée voilée de la crèche Baby Loup, au motif que le principe de laïcité ne s’applique pas dans le secteur privé.

Depuis plusieurs responsables politiques, y compris le président Hollande, ont souhaité une intervention du législateur.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après 6 ans d’attente, bientôt un Observatoire de la laïcité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement