Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Décentralisation: face aux « renoncements » de Hollande, des organisations se mobilisent en Bretagne

Décentralisation: face aux « renoncements » de Hollande, des organisations se mobilisent en Bretagne

Publié le 04/04/2013 • Par avec l'AFP • dans : Régions

Accusant François Hollande de revenir sur ses promesses en matière de décentralisation, une dizaine d’organisations bretonnes ont lancé jeudi une « plateforme » qui réclame un statut particulier pour la région.

Intitulée « Libérons les énergies en Bretagne », la plateforme en quatre points réclame un statut particulier qui donnerait à la Bretagne de nouvelles compétences. Elle exige que la France ratifie la charte européenne des langues minoritaires, crée une télévision publique bilingue, et que les quatre départements bretons actuels soient réunifiés à la Loire-Atlantique pour ne plus former qu’une collectivité unique.

« Ces revendications sont liées au renoncement du gouvernement actuel sur des engagements pris en grande partie pendant la campagne du président François Hollande », a déclaré lors d’une conférence de presse à Rennes l’un des signataires de la plateforme, Robert Pédron, de l’Union démocratique bretonne, parti allié au PS au Conseil régional.

Les signataires protestent contre le renoncement du gouvernement à procéder à une modification de la Constitution qui aurait permis à la France de ratifier la charte des langues régionales. Ils reprochent aussi au gouvernement d’avoir annoncé mardi le report du texte sur la décentralisation ainsi que son « saucissonnage » en trois projets de loi.

« Si nous avions fait le pari de participer au gouvernement, c’était aussi dans l’espoir de voir cette grande réforme sur la décentralisation, qui évidemment nous a profondément déçus », a observé Michèle Le Tallec, cosecrétaire d’EELV-Bretagne.

Les organisations signataires (partis, syndicats, associations culturelles) espèrent voir leur plateforme reprise par toutes les forces vives de la région, à l’exception de l’extrême droite.

Christian Troadec, du Mouvement Bretagne et progrès, a salué dans la plateforme « un acte majeur » de la part de « sensibilités » différentes. « A notre connaissance, c’est la première fois qu’elles se réunissent ainsi », a-t-il souligné.

Yves Pelle, président du Parti breton, a tenu à faire le rapprochement entre cette initiative et la situation politique à Paris, à la suite de la démission du ministre du Budget Jérôme Cahuzac.

« On est en face d’une démocratie française aux abois qui ne fonctionne plus », a-t-il relevé. « L’extrême droite peut menacer demain tous les territoires et la Bretagne ne fait pas exception ».

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Décentralisation: face aux « renoncements » de Hollande, des organisations se mobilisent en Bretagne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement