Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

DSP

Mobilisation au Mont-Saint-Michel contre la hausse de 40% du prix du parking

Publié le 03/04/2013 • Par avec l'AFP • dans : Régions

Environ 150 personnes, commerçants, salariés ou élus du Mont-Saint-Michel se sont rassemblées mercredi au pied du rocher pour protester contre la hausse annoncée de 40% du prix du parking à compter du 3 juin 2013, selon la police, tandis que d'autres manifestants organisaient une opération parking gratuit.

Les élus du syndicat mixte du Mont-Saint-Michel doivent entériner dans l’après-midi une hausse du prix du parking à 12 euros contre 8,50 euros aujourd’hui.

Cette augmentation de 41% est le fruit d’une négociation entre Laurent Beauvais, président PS de la Basse-Normandie et du syndicat mixte, et Veolia à qui a été confiée la gestion du parking pour les touristes sur la côte et leur acheminement au mont avec des navettes.

M. Beauvais justifie la hausse par le fait qu’à compter du 3 juin les navettes de Veolia partiront du parking alors qu’actuellement les touristes doivent marcher au moins 900 mètres avant de les emprunter.

« Dans cette négociation il y a un grand gagnant c’est Veolia et pour l’instant un perdant, c’est le Mont-Saint-Michel », a déclaré le maire DVD du Mont-Saint-Michel Eric Vannier, qui est aussi le Pdg du groupe Mère Poulard.

Son grand rival commercial, Jean-Yves Vételé, le président du groupe Sodetour, participait également à la manifestation.

« Veolia égale racket », « le Mont au péril des navettes » pouvait-on lire sur des banderoles.

Parallèlement, l’abbaye du Mont, gérée par l’Etat, était fermée car deux tiers de ses agents étaient en grève, selon les Monuments nationaux.

Et quelques dizaines de salariés du mont, guides ou serveurs, distribuaient des tracts et permettaient aux touristes de se garer sans payer.

Une opération Mont-Saint-Michel mort était annoncée entre 14h00 et 16h00. Une période durant laquelle les commerçants devaient fermer, ce qui, selon le maire et un guide conférencier, est une première historique.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Mobilisation au Mont-Saint-Michel contre la hausse de 40% du prix du parking

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement