Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Emploi

Emploi dans les collectivités territoriales : des métiers en tension, une pénurie de candidats

Publié le 02/04/2013 • Par Séverine Cattiaux • dans : A la Une RH, Actu Emploi, Actu expert Education et Vie scolaire, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

Pancarte emploi
Fotolia
Les effectifs ne grossiront pas en 2013. Néanmoins, les collectivités embaucheront pour remplacer une bonne partie des départs à la retraite et répondre aux nouveaux besoins.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En 2013, les collectivités territoriales couvriront en partie ou totalement les départs à la retraite et créeront quelques nouveaux postes, selon les résultats de l’enquête exclusive (1) menée par « La Gazette ». « Nous sommes encore en croissance de personnel, mais ce devrait être la dernière année. Une contraction des effectifs est à prévoir en 2014 », annonce Marc Andro, adjoint au maire de Quimper, chargé du personnel, et vice-président de Quimper communauté (1 800 agents, 90 400 hab, 8 communes, Finistère).
D’autres intercos ont déjà serré la vis, comme la communauté urbaine de Strasbourg et Strasbourg (7 000 agents, 468 500 hab., 28 communes, Haut-Rhin), redéployant dès que possible le personnel en interne, afin de poursuivre l’objectif d’évolution à effectif ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emploi dans les collectivités territoriales : des métiers en tension, une pénurie de candidats

Votre e-mail ne sera pas publié

Ricou

08/04/2013 07h37

La problématique du nombre de fonctionnaires est clairement posée. Je suis moi même fonctionnaire Territorial et nous constatons au quotidien que les moyens humains commencent à manquer. Je reste persuadé qu’il n’y a pas trop de fonctionnaires mais simplement qu’ils sont mal répartis ! Cette répartition pose même le problème catégoriel. L’époque bénie du recrutement tous azimuts est révolue et l’avancement de grade s’est tassé pour les catégories inférieures d’où le problème d’évolution de carrière et forcément de la motivation. Pourtant, ceux là même qui fustigent les Fonctionnaires sont les premiers citoyens à souffrir, sur les territoires, de la fermeture des services de soins, de l’état et des fonctionnaires territoriaux !… Dans les grandes collectivités et à l’état, les questions sont posées : pour un poste de haut fonctionnaire, combien pouvons nous conserver d’exécutants ? Du côté des élus, combien pouvons nous économiser sur le cumul de mandats ? Et enfin, la crise budgétaire venant essentiellement des organismes financiers privés, ne pouvons nous pas retrouver des marges de financement à des taux faiblement négatifs ? En effet, les finances publiques doivent être découpées en « rondelles » dès qu’il s’agit de masse salariale, alors que lorsqu’il a fallut soutenir des banques et / ou des grandes entreprises privées, la question de l’argent public ne s’est même pas posée !… alors l’effort des uns à un moment donné doit pouvoir être équilibré par l’effort des autres en ces temps de disette financière !

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement