Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Droits de l'homme

Rapport annuel de la CNCDH : une France « atomisée » et « en proie à une crise identitaire »

Publié le 29/03/2013 • Par Sophie Le Gall • dans : Actu prévention sécurité, France

Le rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH), basés sur les faits racistes, antisémites et xénophobes commis en 2012, dessine une France « atomisée » et « en proie à une crise identitaire ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Selon le rapport de la CNCDH, publié jeudi 21 mars 2013, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, les actes et menaces à caractère raciste, antisémite et xénophobe ont connu, l’an passé, une hausse de 23 %.
« Il semble donc que la tendance à la baisse des deux dernières années n’ait été qu’un répit, commentent les rapporteurs. Depuis deux ans, le phénomène est banalisé, les immigrés, les musulmans sont perçus de manière plus négative et le système d’intégration à la française est remis en cause tout comme la possibilité d’un ‘vivre ensemble’, face à la montée des communautarismes. »

La communauté juive première victime – On constate que les actes antisémites et anti-musulmans enregistrent les plus fortes hausses :

« Le contexte politique de l’année (NDLR : la campagne présidentielle), qui a favorisé l’émergence de débats, de polémiques interrogeant la place de l’étranger, mais aussi les tragiques événements de Toulouse, ont sans doute contribué à des passages à l’acte haineux et violents », analysent les rapporteurs de la CNCDH.

Lien entre chômage et racisme – Comme les années précédentes, les actes et menaces à caractère raciste ayant été l’objet de plaintes sont essentiellement concentrés en Ile-de-France, Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais, Alsace et Picardie.
« Il semble possible d’avancer l’hypothèse selon laquelle les régions traditionnellement industrielles, marquées par un chômage important, dans lesquelles le tissu social est en voie de restructuration, sont le théâtre d’une délinquance raciste plus importante », suppose la CNCDH.

Parallèlement aux actes, le « sentiment raciste » a, lui aussi, progressé. Dans le détail, on relève les chiffres suivants :

  • 7 % des sondés s’assument « plutôt racistes »
  • 77 % estiment que les Roms sont « un groupe à part »
  • 51 % des sondés estiment que les musulmans sont « un groupe à part »
  • 31 % jugent que « les enfants d’immigrés nés en France ne sont pas vraiment français ».

Le rôle des politiques – Par ailleurs, résultat majeur de cette enquête, 69 % des personnes interrogées estiment qu’il y a trop d’immigrés en France, soit une progression de 10 points par rapport à 2011 et de 22 points par rapport à 2009, en particulier les 50 ans ou plus et les catégories socioprofessionnelles les moins favorisées (à 71 %).

« Si les sympathisants de droite (81 %) sont nettement plus nombreux de cet avis que ceux de gauche (51 %), la progression de ce sentiment est nettement plus forte parmi les seconds (+ 11) que parmi les premiers (+ 3) », souligne la CNCDH.

Pour inverser la tendance, la commission fait diverses propositions, tout en insistant sur l’importance de considérer dans sa globalité le problème du racisme, de l’antisémitisme et de la xénophobie :

  • Dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la sensibilisation : des messages de prévention et d’information devraient être portés aux enfants mais aussi aux victimes et témoins d’actes discriminatoires. Le CSA devrait voir son contrôle renforcé.
  • Dans le domaine du recueil de données, la réalisation d’« enquêtes de victimation » est recommandée. La CNCDH souligne l’importance du développement de recherches quantitatives et qualitatives et du recueil de données statistiques par les ministères de la Justice et de l’Intérieur.
  • Dans le domaine de l’emploi, la CNCDH appelle à un durcissement des sanctions à l’encontre des entreprises condamnées pour discrimination ou pour comportements racistes.
  • Dans le domaine de la sécurité et des libertés publiques, la CNCDH recommande l’extension des plans de sécurisation des sites juifs aux sites musulmans.

La CNCDH conclut ainsi son rapport 2012 : « Segmentée, marquée par des difficultés du « vivre ensemble », traversée par des phénomènes communautaires croissants, en proie à une importante crise identitaire : la société française semble plus perméable aux phénomènes d’intolérance et de racisme. »

Références

Le rapport complet

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rapport annuel de la CNCDH : une France « atomisée » et « en proie à une crise identitaire »

Votre e-mail ne sera pas publié

NATHALIE

02/04/2013 08h48

article intéressant révélateur d’un mal être généralisé et d’incompréhensions communautaires. Le rapport traite-t-il également des discriminations subies par les chrétiens et par les femmes?

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement