Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Budget bloqué en pays Granvillais

Publié le 29/03/2013 • Par Géraldine Lebourgeois • dans : Actualité Club finances, Régions

Le 21 mars 2013, par un vote à bulletin secret, le conseil communautaire du Pays Granvillais (Manche) a rejeté le budget 2013 présenté avec une augmentation de 2,5 % des impôts locaux, destinée en partie au financement d’un projet de complexe aquatique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors que le débat d’orientation budgétaire avait en février fixé une première augmentation à 5 %, le bureau de la communauté de communes du Pays Granvillais avait finalement validé une hausse des taxes ménages de 2,5 %.
Une réévaluation à la baisse qui n’est pourtant pas passée en conseil communautaire à l’occasion du vote du budget 2013. Un vote à bulletin secret, où se sont exprimées 25 voix contre, 20 pour et 4 abstentions.

L’augmentation du taux d’imposition, destinée à financer en particulier un projet de complexe aquatique dont le coût est évalué à 20 millions d’euros, aurait été reconduite sur 4 ans.
Une facture qui pose problème au sein de l’intercommunalité (8 communes, 32 878 habitants) même si le volume des dépenses de fonctionnement a remarquablement augmenté en six ans (passant de 3,5 à 16 millions d’euros).

Une période difficile – Selon certains maires, la hausse de 2,5 % des impôts équivaut à 76 euros de plus à débourser pour chacun de leurs contribuables. Une perspective politiquement inacceptable dans un contexte de toute façon défavorable aux gros investissements.
Daniel Caruhel, président de la communauté de communes du Pays Granvillais et maire (divers gauche) de Granville : « On est effectivement dans une période difficile, où tout le monde a du mal à boucler ses budgets. Il y a la peur de ne pas y arriver. Les priorités vont aux projets communaux. En plus, il faut bien le dire, la période électorale va commencer. »
Autre élément du contexte qui pèse : la prochaine fusion avec les EPCI voisins dans le cadre du schéma départemental de coopération intercommunale.

Pour autant, Daniel Caruhel ne veut pas croire que le dossier est remisé : « C’est un projet structurant pour notre secteur. La seule piscine que nous avons est celle de Granville. Une piscine tournesol de 32 ans, obsolète. Face aux risques réels de panne, il faut faire quelque chose. »
Le montage financier du projet va être repris pour amortir les coûts. Mais le président du Pays Granvillais le dit : « Il faudra passer par une augmentation des impôts. »
Le budget 2013 doit être voté avant le 15 avril prochain.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Budget bloqué en pays Granvillais

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement