Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Reims Métropole vend son matériel réformé aux enchères sur le web

Publié le 27/03/2013 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

Courant avril 2013, la communauté d’agglomération expérimentera une nouvelle filière pour se débarrasser de ses équipements devenus obsolètes ou dont elle n’a plus l’usage.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Des compresseurs d’air et des machines de balayage, un camion-grue et un camion-tuyau, des perceuses et une bétonnière, etc. Cet inventaire à la Prévert est la liste des biens mis prochainement aux enchères par Reims Métropole sur Agorastore, un site spécialisé dans la vente du matériel d’occasion des collectivités et des entreprises.
En tout, vingt-quatre équipements différents seront mis en ligne, certains en plusieurs exemplaires, pour une mise à prix globale de 13 500 euros.

« Ce matériel est encore bon à l’usage ou destiné aux pièces détachées », indique le fonctionnaire qui est à l’origine de cette initiative, Jean-Christophe Inglard, le directeur du service eau et assainissement.

« Auparavant, précise celui-ci, les équipements en fin de vie ou plus utilisés étaient soit recyclés  – c’est le cas par exemple de la ferraille -, soit repris par le fournisseur, soit jetés à la poubelle. »
Pour la collectivité, c’est un moyen de récupérer un peu d’argent sur du matériel déclassé, tout en faisant un geste pour l’environnement et le développement durable.

Groupement de commandes – Reims Métropole et sa direction des moyens et services généraux, qui gère aujourd’hui le dossier, ne part en réalité pas toute seule dans l’aventure.
Se sont en effet joints à elle, dans le cadre d’un groupement de commandes, la ville de Reims, la régie des équipements municipaux sportifs (Rems) et le syndicat mixte intercommunal d’aménagement du bassin de la Vesle (Siabave).

Le site Agorastore a été choisi après un appel d’offres lancé en commun par ces quatre structures, l’un des critères de sélection ayant été la commission prélevée par le prestataire sur les ventes.

D’autres ventes sont d’ores et déjà prévues, et concerneront différents services comme les espaces verts. Les amateurs auront le choix entre des tondeuses, des balayeuses-aspiratrices, des laveuses, des souffleurs, des ponceuses à bandes, des raboteuses, des camions-plateaux ainsi que divers véhicules lourds et légers.
Leur actuel propriétaire souligne que ce matériel a été entretenu et réparé par des professionnels tout au long de leur carrière.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Reims Métropole vend son matériel réformé aux enchères sur le web

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement