Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Habitat insalubre

Qui est compétent pour assurer le relogement des occupants d’un immeuble frappé d’un arrêté d’interdiction d’habiter ?

Publié le 27/03/2013 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La police spéciale de l’insalubrité de l’habitat, définie aux articles L.1331-22 à L.1331-31 du Code de la santé publique (CSP), relève de l’Etat.
Lorsqu’un immeuble ou un logement présente un danger pour la santé des occupants ou est impropre à l’habitation, il revient au préfet, sur le fondement de ces articles, de prescrire aux propriétaires les mesures propres à faire cesser cette situation. A cet effet, il peut prescrire dans son arrêté des travaux à effectuer, une interdiction d’habiter ou, le cas échéant, les deux mesures à la fois.

Bien qu’il ne soit pas le détenteur de cette police spéciale, le maire est compétent pour intervenir, en amont, dans l’instruction préalable des arrêtés préfectoraux d’insalubrité ou, en aval, dans leur mise en œuvre.

Arrêté préfectoral. En amont, lorsque la commune est dotée d’un service communal d’hygiène et de santé (SCHS), ce service assure l’instruction du dossier qui pourra conduire à un arrêté préfectoral d’insalubrité (articles L.1331-26 et L.1422-1 du CSP). Dans le cas contraire, l’instruction est assurée par les services de l’agence régionale de santé (ARS).

En aval, si le propriétaire n’a pas effectué les travaux prescrits par l’arrêté, l’autorité compétente pour les réaliser d’office est, en application de l’article L.1331-29 du CSP, le maire agissant au nom de l’Etat ou, à défaut, le préfet, sous réserve de deux cas dans lesquels le préfet reste seul compétent pour exécuter les mesures qu’il a prescrites : les mesures prévues à l’article L.1331-24 du CSP destinées à mettre fin à l’utilisation de locaux d’habitation dans des conditions dangereuses pour la santé ou la sécurité des occupants ou les mesures d’urgence prises en application de l’article L.1331-26-1 du CSP.

Lorsque l’arrêté est assorti d’une interdiction d’habiter, le maire est également compétent, en application de l’article L.521-3-2 du Code de la construction de l’habitation, pour assurer le relogement des occupants à la place du propriétaire défaillant s’il est délégataire de tout ou partie du contingent préfectoral de logements ou si l’immeuble en cause est situé dans une opération programmée d’amélioration de l’habitat ou lorsqu’une opération d’aménagement est engagée à l’initiative de la commune.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Qui est compétent pour assurer le relogement des occupants d’un immeuble frappé d’un arrêté d’interdiction d’habiter ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement