Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Loire-Bretagne. Deux milliards d’euros pour dépolluer le bassin Loire-Bretagne sur 2007-2012

Publié le 01/12/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Agence de l’eau Loire-Bretagne, qui couvre près de 30% du territoire, va consacrer deux milliards d’euros pour améliorer la qualité de l’eau entre 2007 et 2012, conformément aux exigences de l’Union européenne, a-t-elle annoncé le 1er décembre.
Il s’agit « d’aider les acteurs de l’eau à relever le défi du bon état des eaux en 2015 », comme le demande l’UE, a expliqué Ambroise Guellec, président du comité de bassin Loire-Bretagne.
L’augmentation des crédits va être financée par une hausse de 29% du montant global de la redevance, qui devrait entraîner une surprime de l’ordre de 5% sur la facture d’eau des ménages, et par un emprunt de 82 millions d’euros.
Le bassin Loire-Bretagne couvre 28% du territoire français depuis les sources de la Loire et de l’Allier jusqu’à la pointe du Finistère, soit 7.500 communes et douze millions d’habitants.
La ministre de l’Ecologie Nelly Olin, présente à la réunion du comité à Orléans, s’est félicitée des « efforts déployés par l’agence en matière de maîtrise des dépenses ».
« L’agence continue de mettre en oeuvre le principe pollué-payeur », ont en revanche déploré les associations Que Choisir, Consommation, logement et cadre de vie (CLCV), Familles rurales et l’Union nationale des associations familiales (Unaf). « La redevance est supportée à 80% par les consommateurs alors que les agriculteurs, qui acquittent 6% des redevances, sont responsables de 90% de la pollution par les pesticides et des trois quarts de la pollution par les nitrates », selon elles.

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Loire-Bretagne. Deux milliards d’euros pour dépolluer le bassin Loire-Bretagne sur 2007-2012

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement