Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Ile-de-France. Une piscine désaffectée de Saint-Denis occupée par des sans-papiers évacuée

Publié le 04/12/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La police a évacué le 4 décembre au matin la centaine de personnes sans papiers qui occupaient depuis le 3 décembre après-midi une piscine désaffectée de Saint-Denis (en Seine-Saint-Denis) à l’appel du collectif Solidarité sans papiers 93, a indiqué la mairie (PCF) dans un communiqué.
Cette évacuation a été demandée par la mairie, qui souligne que cette expulsion « impérative » s’est déroulée « sans incident ».
Le 3 novembre, vers 16h00, une centaine de personnes (majoritairement sans papiers) avaient décidé d’occuper ce bâtiment dégradé, sans eau ni électricité, pour « que le débat sur les sans-papiers revienne sur le devant de la scène politique », selon leur porte-parole Ali Mansouri.
Selon la mairie, les occupants ont allumé dans la soirée un feu de camp dans l’ancien bassin, qualifiant cette initiative d' »irresponsable ».
La municipalité avait demandé dès le 3 novembre cette évacuation, le bâtiment « ne présentant pas les conditions de sécurité nécessaires pour recevoir du public ». La mairie s’était par ailleurs étonnée de ce « qu’un mouvement dirigé contre le gouvernement et le ministre de l’Intérieur prenne pour cible un bâtiment communal » dans une ville qui « soutient constamment le combat légitime des sans-papiers ». Après avoir manifesté dans la matinée du 4 décembre devant la mairie, les sans papiers et leurs soutiens, soit une cinquantaine de personnes, ont annoncé qu’ils occupaient désormais un local municipal, rue Emile Connoy, mis à la disposition d’associations, de sans papiers notamment.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Une piscine désaffectée de Saint-Denis occupée par des sans-papiers évacuée

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement