Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Ile-de-France. Le président du TGI de Paris déplore « des manoeuvres dilatoires »

Publié le 05/12/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

concernant le déménagement du tribunal
Le président du Tribunal de grande instance (TGI) de Paris, Jean-Claude Magendie, a jugé le 4 décembre « inacceptable » que le déménagement du tribunal de la capitale « se trouve en butte à des manoeuvres dilatoires » de la mairie de Paris hostile au site retenu.
La ville de Paris a réitéré le 24 novembre son opposition au déménagement du TGI, actuellement sur l’île de la Cité, dans le quartier de Tolbiac (XIIIe arrondissement), privilégiant un site dans le quartier de « Masséna » (également dans le XIIIe).
Or le site Masséna a été « jugé inacceptable, étant écarté d’emblée par les professionnels concernés et par l’Etat », a fait valoir Jean-Claude Magendie dans un communiqué où il rappelle que « la justice parisienne étouffe dans ses locaux de l’île de la Cité » (Ier arrondissement).
Le président du TGI a estimé « incompréhensible et inacceptable que le futur tribunal, si indispensable à l’intérêt public et à celui des justiciables, se trouve en butte à des manoeuvres dilatoires et soit victime de conflits et de rivalités indignes de la hauteur des enjeux ».
Huit projets d’étudiants ou de cabinets d’architecture ont été désignés le 27 novembre lauréats du « concours d’idées » organisé par l’Etat pour la future implantation du palais de justice sur le site de Tolbiac.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Le président du TGI de Paris déplore « des manoeuvres dilatoires »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement