Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances publiques

L’inéluctable solidarité financière des comptes publics

Publié le 21/03/2013 • Par Olivier Nys • dans : A la Une finances, Fiches Finances • Source : Territorial.fr

moobje-div-090-022_Web
Phovoir
En 2007, Francois Fillon, alors frais Premier ministre lançait « qu’il était à la tête d’un Etat en faillite », propos suivant de peu le rapport Pébereau sur la dette de l’Etat qui tirait la sonnette d’alarme sur sa progression continue. Elle s’établissait à l’époque de 1100 milliard d’euros ; elle s’élève dorénavant de 1 800 milliards ! Comment cela ne peut il pas entraîner une révolution des relations financières entre tous les acteurs publics ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Olivier Nys

Avec un bond de 50 % sur les 5 dernières années, la dette publique a dépassé le seuil de tolérance : la charge d’intérêt qu’elle représente a franchi la barre des 50 milliards d’euros, creusant un déficit public qui va exiger encore plus de dette, etc.
Pour sortir de ce cercle vicieux par lequel la dette entraîne la dette, l’Etat n’a d’autres moyens que de mutualiser cet enjeu financier entre tous les acteurs publics.

Or ces derniers affichent des situations contrastées. Le secteur public est un être à 4 membres dont 3 se trouvent en posture difficile : l’Etat, le secteur hospitalier, les organismes de sécurité sociale, et l’un qui se porte comme un charme : nos collectivités.
Ces dernières affichent depuis 10 ans une santé financière indécente : dette stable en euros courants et ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’inéluctable solidarité financière des comptes publics

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement