Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Débat

Prévention de la récidive : première passe d’armes à l’Assemblée

Publié le 21/03/2013 • Par Gabriel Bourovitch • dans : Actu experts prévention sécurité

Assembée Nationale_
D.R.
En attendant le projet de loi de Christiane Taubira sur la prévention de la récidive, le récent rapport du député (PS) Dominique Raimbourg, consacré aux moyens de lutte contre la surpopulation carcérale, a fait l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale, mardi 19 mars. Les divergences affichées sur les constructions de prison et les « peines plancher » ont laissé peu de place aux propositions sur les peines alternatives et le suivi des personnes placées sous main de justice.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La trentaine de députés présents en séance nocturne dans l’hémicycle du Palais Bourbon étaient appelés à débattre des 76 propositions du rapport Raimbourg. Leur discussion s’est cependant focalisée sur l’abrogation des « peines plancher », instaurées en août 2007 par le précédent gouvernement et que François Hollande a indiqué vouloir réformer.

Clivages partisans – La ministre de la Justice, assurant n’avoir « pris aucune décision », a néanmoins estimé « qu’il faut mettre un terme à ces dispositifs qui imposent le prononcé de peines minimales ».

Elle a en revanche rappelé le choix du gouvernement de ne construire que 6.300 nouvelles places de prison, au lieu des 23.000 inscrites dans la loi de programmation de mars 2012. « Il n’y avait pas un euro en face », a-t-elle affirmé. Par ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Prévention de la récidive : première passe d’armes à l’Assemblée

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement