Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

Dans 25 départements, plus de 10% des allocataires du RMI ont signé un contrat d’avenir

Publié le 06/12/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Plus de 100.000 contrats d’avenir (CA) ont été signés en un an mais « il faut aller beaucoup plus loin », a déclaré le 5 décembre le ministre de l’Emploi Jean-Louis Borloo, à l’Assemblée nationale.
Le contrat d’avenir, un CDD de deux à trois ans et dont la durée hebdomadaire est limitée à 26 heures, est une aide à l’embauche de RMistes dans le secteur public ou parapublic.
Le contrat d’avenir est le fruit d’une collaboration malaisée entre les services de l’Etat et les collectivités territoriales, les départements ayant hérité de la gestion du RMI.
Dans 25 départements, plus de 10% des allocataires du RMI ont signé un contrat d’avenir et dans 26 départements, le taux de Rmistes en contrat d’avenir est compris entre 7% et 10%, selon le ministère.
Quelque 110.266 contrats d’avenir ont été signés depuis un an, dont 90.687 depuis janvier, selon le ministère de l’Emploi.
La convention d’objectif signée par les départements et les communes tablait sur 175.000 contrats d’avenir, la loi de finances 2006 en prévoyant 200.000.
« J’observe que ce dispositif pour les personnes très éloignées de l’emploi fonctionne de manière diverse selon l’engagement de ceux qui le gère », a déclaré Jean-Louis Borloo.
Une campagne complémentaire de recrutement de salariés en contrat d’avenir a été lancée au second semestre 2006 en direction des écoles primaires (Emplois Vie Scolaire) et des établissements d’hébergement de personnes dépendantes.
Pour 2007, le gouvernement a prévu de financer 100.000 contrats d’avenir.
Un RMIste peut signer un contrat d’avenir, mais aussi un chômeur touchant l’allocation spécifique de solidarité (ASS) ou un titulaire de l’allocation parent isolé (API).

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dans 25 départements, plus de 10% des allocataires du RMI ont signé un contrat d’avenir

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement